Quinté+ France

Samedi 25/09 à Auteuil (Q+) : DERNIER CRI (312), peut refaire surface

Les sauteurs seront à l’honneur ce samedi 25 septembre sur l’hippodrome d’Auteuil, où le Prix Violon II servira de support au traditionnel Quinté+ France du jour. Regroupant des steeple-chasers bien connus dans ce genre de tournoi, ce gros handicap sert généralement de tremplin à l’important Prix Montgomery, mais l’allocation reste alléchante.

De mieux en mieux placé sur l’échelle des valeurs, et ayant l’avantage d’avoir déjà couru durant cette seconde partie de saison, DERNIER CRI (312) ne sera sans doute pas le cheval de toute le monde mais nous semble capable de lutter pour la palme. Régulier depuis ses débuts en compétition, notamment dans les handicaps, DIFFLY RIVER ANN (304) est également un lauréat potentiel. Lorsque cet élève de la Famille Peltier se montre appliqué dans ses sauts, il termine le plus souvent dans les cinq premiers et sa course de rentrée lui aura sans doute fait le plus grand bien. Même s’il effectue sa réapparition ici et que son manque de métier peut lui être préjudiciable, le 5 ans GALET DES FOSSES (308) doit être suivi d’emblée. Derrière, faisons confiance aux deux élèves de Gabriele Leenders : FEU D’ARTIFICE (303) et DOUX DINGUE (307). Le premier, récent vainqueur du Prix World Citizen sur le parcours qui nous intéresse, a moins de marge désormais, mais ne saurait être écarté, de même que son compagnon de boxes, qui s’est souvent bien comporté sur ce tracé (4 sur 9 dont un succès). Excellent deuxième du Grand Prix de Clairefontaine cet été, ROAD MIX TRAVEL (305) devrait encore bien faire, bien qu’un terrain plus profond l’aurait avantagé. FLEUR DE BRUEYRE (311), capable de se révéler pour ses débuts à ce niveau, FIGHTER JET (314), qui fait preuve de régularité, ainsi que IRJA HAS (302), dont l’entourage connaît une belle réussite actuellement, gardent leur mot à dire.

Le choix de la rédaction :12, 4, 8, 3, 7, 5, 11, 14, 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page