Hippisme

Le classement des 10 meilleurs chevaux arrêté au 30 juin 2021 : BASMUN en tête, les « MOR » raflent tout !

Que nous dit-il ? Quelles conclusions en tirer ? La première des choses c’est que, pour les six premiers mois de l’exercice 2021, les « MOR » monopolisent les quatre premières places du podium de ce classement réservé à tous les chevaux évoluant dans le Royaume… Un classement par les gains relativement significatif mais qui mérite quelques éclairages, c’est ce que nous allons détailler ci-dessous… 

Une première bonne nouvelle, même si elles sont présentes grâce au Fal Stud, deuxième et troisième, avec des sujets issus de son élevage, et grâce à l’écurie Karimine, quatrième et neuvième avec deux « MOR » dont SALMA NOUR GRINE (arrêtée, afin d’être préservée pour l’automne), les grosses armadas ne monopolisent pas tout, et les petites structures voient leurs fers de lance truster de belles places. C’est tout d’abord Tarik Mansour qui hérite de la palme grâce à BASMUN, qui a quand même couru à 15 reprises cette année, ce qui lui confère une des plus petites moyenne départs/gains. Paradoxalement la meilleure moyenne départs/gains est obtenue par le dixième et dernier du classement, avec LATE GRINE (MOR) pour le Al Ssakab Racing, avec 125.000 dirhams de gains pour deux sorties (le sacre dans le Moulay Rachid et la quatrième place dans le Moulay El Hassan). Le Fal Stud se distingue en prenant les deux accessits grâce à MARIKANI et CHARMCOUVER, deux 4 ans issus de son élevage, avec un anglais et un « né et élevé ». Meilleur 3 ans de ce classement, BLUE EYES GRINE est au pied du podium. Le fils de Naaqoos sauve l’honneur des Karimine avec un début d’année exceptionnel (en 5 départs, c’est trois sacres et deux accessits d’honneur, dont deux sacres au niveau Courses Principales, avec le Derby des 3 ans et L’Élevage). Premier import, SHINING DAWN (5e) met en avant le travail de Samir Fannane alors que juste derrière, sixième, SHE IS A LADY (pour Nada Fariat) se recommande de la deuxième place dans la colonne « départs/gains ». A l’inverse, pour Mourad Zinoune,  DEPOR QUEEN GRINE (7e) a une des plus mauvaises moyenne « départs/gains », elle qui a couru à dix reprises pour 286.000 dirhams de gains ce qui lui confère une moyenne de 28.600 dirhams par départ, juste devant le dernier de la classe, le 5 ans du Sais Stud, ESTIQBAL RM (8e), qui ne totalise que 27.800 dirhams de gains par sortie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page