Hippisme

Le Hassan II et le Moulay Abdellah pour les Karimine

Quelle incroyable réussite pour les oranges, qui ont fait main basse sur les deux Grand Prix du jour. Deux sacres au plus haut niveau obtenu grâce à un Abderrahim Faddoul des grands jours, tout heureux d’avoir pu piloter deux champions d’exception. Dans le premier, le Grand Prix Moulay Abdellah, nous avons eu le droit à une magnifique lutte entre la championne et fer de lance des Karimine, la rentrante SAL MA NOUR GRINE (Abderrahim Faddoul pour Jamal Bajjou), qui s’est montrée très courageuse pour résister au retour de MARIKANI FAL, les deux premiers passant le poteau d’arrivée dans la même foulée. Dans le deuxième, le Grand Prix Hassan II, c’est le lauréat du Lyazidi 2020 qui s’est imposé, pour le compte du revenant Eduardo Buzon. BLUE EYES GRINE, le lauréat, poursuivant ainsi sa marche en avant, qui fait de lui un des meilleurs anglais d’âge du Royaume. De bon augure pour le futur grand rendez-vous de novembre !

Ce vendredi 08 octobre à Anfa, ils étaient onze au départ du Grand Prix Moulay Abdellah (premier des deux Grand Prix du jour, réservé aux chevaux mâles entiers et juments pur-sang arabe de 4 ans et plus, sur la longue distance de 2100 mètres). Succédant à AL NOURY, lauréat en 2020, et au terme d’un fabuleux bottes-à-bottes tout au long des 200 derniers mois, c’est la rentrante SALMA NOUR GRINE (Abderrahim Faddoul pour l’écurie Karimine et l’entraînement de Jamal Bajjou) qui s’impose du plus petits des écarts sur l’excellent finisseur MARIKANI FAL (2e). Loin derrière, ESTIQBAL RM (3e) complète le podium. Tout juste trente minutes plus tard, ils étaient onze au départ du Grand Prix Hassan II (deuxième et dernier Grand Prix du jour, réservé aux chevaux mâles entiers et juments, « Nés et Elevés » pur-sang anglais de 3 ans et plus, ayant gagné au moins 1 course depuis le 1.10.2020, ou 3 courses dans leur carrière., sur la longue distance de 2100 mètres). Succédant à MELISSANDRE, lauréate en 2020, c’est le lauréat du Lyazidi 2020 qui s’impose, offrant ainsi les deux Grand Prix du jour l’écurie Karimine…. BLUE EYES GRINE (Abderrahim Faddoul pour Eduardo Buzon) enlève cette dernière grosse épreuve du jour devant THINK TWICE (2e) et CHARMCOUVER FAL (3e). Après avoir connu un passage à vide dont ont profité les « rouge et blanc » de l’écurie Daissaoui, avant de voir le Fal Stud réaliser un incroyable début de mois d’octobre, trustant toutes les grandes épreuves ou presque, les Karimine ont remis « l’église au centre du village » ce vendredi en trustant les deux plus gros morceau du jour, grâce à la championne de l’écurie placée sous la responsabilité de Jamal Bajjou, qui se positionne désormais comme la jument à battre chez les « arabes », et pour le deuxième sacre, grâce à l’étoile montante de l’écurie, qui se positionne lui aussi comme l’anglais d’âge à battre désormais. Une SALMA NOUR GRINE qui peut donc se mettre à rêver du meilleur et un BLUE EYES GRINE, qui est désormais placé sous la houlette du sympathique et talentueux Eduardo Buzon, de retour dans le Royaume. L’autre « pion » de cette belle razzia, c’est Abderrahim Faddoul, qui lui aussi a repris des couleurs ce vendredi, notamment en selle sur la fille de No Risk Al Maury, livrant un véritable combat contre le tandem Khalid Ibba/MARIKANI FAL afin de préserver l’invincibilité de la championne de l’écurie. De quoi nous faire saliver jusqu’à la mi-novembre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page